Direction la Crète en Grèce

Direction la Crète en Grèce

Classé dans : Europe | 0

Envie de partir en Crète ? Découvrez toutes les infos et conseils utiles pour réussir votre voyage !

Infos pratiques sur la Crète

Décalage Horaire : 1h
Monnaie : euro

La langue : Grec, attention langue difficile à comprendre autant par sa prononciation que sa lecture (alphabet différent). Anglais mal maîtrisé par les grecs qui parlent souvent mieux français.

La meilleure période pour y aller : Le printemps car les journées sont longues et les températures encore supportables

Comment y aller ? Environ 300 euros A/R avec Swiss air, départ depuis Genève. Comptez 2h30 de vol.

Vaccins nécessaires : aucun

Prises électriques + voltage : 220v

Les lieux incontournables

A voir absolument : l’ensemble de l’île et finir son voyage en remontant dans les Cyclades (Santorin : MAGNIFIQUE, Mykonos…)

Éléments emblématiques du pays:

L’Histoire : La civilisation Minoenne, la plus ancienne de Grèce mais également une des plus raffinées au regard des vestiges laissées (palais, tombes…) et de l’artisanat (bijoux, sculpture…)

Le musée national d’Héraklion où l’on retrouve des pièces minoennes somptueuses

Les légendes liées à la mythologie (Zeus notamment)

Les différentes traces de colonisation : vénitiens, arabes…

Les villes vivantes et colorées : La Canée (coup de cœur), Agios Nikolaos, Réthymnon et Héraklion

D’anciens villages hippies type Matala où l’on ressent encore l’atmosphère des seventies malgré l’arrivée des touristes

Les Paysages :

La culture de l’olivier omniprésente

Ses gorges parmi les plus longues d’Europe (Zakros, Samaria)

Le plateau de Lassithi, écrin de verdure au milieu des montagnes

Ses falaises côtières vertigineuses et ses secteurs semi désertiques (Lybie juste au sud)

Les petits villages de pêcheurs

Crete

Conseils sur place

Accueil de la population locale : Population rurale simple et authentique

On mange quoi ? On boit quoi ?

Je vous conseille la salade grecque, calamars, poulpe, poissons grillés, agneau grillé, moussaka…

Bière locale : la Mythos pas désagréable, assez légère

Peu de vins mais les célèbres ouzo (sorte de pastis) et raki systématiquement proposés sur les cartes

Dessert : baklava, loukoum, fromage blanc de chèvre avec du miel

Prix moyen d’un repas :

Pour un plat bien consistant compter environ 6 – 7 euros, prix variant fortement entre la côte et l’intérieur des terres et environ 2 euros pour une bière.

Où dormir en Crète ?

Nombreuses chambres d’hôtes chez l’habitant, quelques auberges de jeunesse surtout dans les villes et peu d’hôtels. Compter pour 2 personnes : 15 euros l’auberge, et de 20 à 30 euros l’hôtel. Ne pas hésiter à marchander en basse saison

Que ramener en France ?

L’huile d’olive, une des meilleures au monde, très parfumée ; herbes aromatique et artisanat type poterie

Durée d’un trajet interne

Héraklion – Agios Nikolaos ou La Canée : environ 2 heures en voiture

Budget baroudeur pour 15 jours sur place (hébergement+transport+nourriture) :

Environ 400 euros par personne

Comment aller dans le(s) pays voisins ?

Emprunter les ferrys rapides pour se rendre à Santorin, prix toutefois assez élevés, environ 30 euros par trajet entre chaque île

Quelques conseils utiles

Une bonne crème solaire; en été…ça tape dur !

Louer une voiture sur internet et directement aller la chercher à l’aéroport afin d’éviter les embouteillages d’Héraklion

Ne pas hésiter à se perdre sur les petites routes et s’enfoncer dans l’intérieur de l’île où vous attendent de véritables bouts du monde.

Plans galères à éviter :

Ne pas compter sur les transports publics car quasiment inexistants, préférer la voiture de location, essence un peu moins chère qu’en France.

Si le budget voyage alloué le permet, atterrir directement à Héraklion. Cela évite ainsi un voyage éprouvant en ferry depuis Le Pirée (port d’Athènes) où une navigation de nuit dans des conditions difficiles vous attend (pas de couchettes, sommeil à même le sol).

Ne pas se rendre en Crète pour ses plages qui sont loin d’être les plus belles de Grèce par négligence environnementale.

Evitez le sud de l’île qui présente peu d’intérêt comparé au Nord, l’Est et l’Ouest.

Ne pas se fier aux distances kilométriques qui sont parfois courtes sur la carte mais longue en temps en raison de la sinuosité des routes !

Bon voyage…

Partagez l'article :
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on Tumblr0Pin on Pinterest0Email this to someonePrint this page
La croisière en Méditerranée : plusieurs destinations en un voyage

Laissez un commentaire