La Thaïlande, le pays du sourire

La Thaïlande, le pays du sourire

Classé dans : Asie-Océanie | 0

Le sourire est la caractéristique des Thaïs, c’est dans leur façon d’être, dans leur éducation depuis tout petit. On sourit d’abord, on discute ensuite, c’est spontané et sincère en Thaïlande. On sourit pour dire aussi bien « oui » que « non », « bonjour » ou « merci » que « je suis désolé » ou « je ne comprends pas ».
On pourrait en déduire que les Thaïlandais sont des gens heureux parce qu’ils sourient beaucoup.

Que visiter en Thaïlande

Avec 20 millions de touristes chaque année, la Thaïlande est un pays dans lequel on a envie de se perdre, de s’immerger, dans une nature qui est envoûtante.

Parmis les plus beaux sites naturels, vous avez notamment le parc national de Khao Sok et son lac Kui Lin, les îles de Trang, de Ko Lipe dans le parc national de Tarutao, Koh Kut et Thale Noi.

Bangkok

Direction Bangkok la ville qui fourmille, qui grouille, qui vibre 24h sur 24.

Et l’un des meilleurs moyens d’aborder cette ville, c’est le fleuve.

Le nom historique de la ville, c’est sans doute le nom de ville le plus long du monde.
En thaï, ça fait comme ça : ville des anges, ville gigantesque, résidence du bouddha d’émeraude, ville imprenable du dieu Indra, grande capitale du monde ciselée de 9 pierres précieuses, ….
Bangkok, c’est mieux quand même. Bangkok a également été longtemps appelée « la Venise de l’Est ».

350 kilomètres de canaux sillonnent la capitale et relient le fleuve Chao Phraya à ses affluents.
Jusqu’au début du 20e siècle, Bangkok était une ville flottante, bâtie sur des marécages.
La plupart des canaux ont été comblés et transformés en rues, mais ceux qui ont subsisté, sont devenus des petits mondes parallèles authentiques. Des villages, au coeur de la métropole.

Bangkok est une ville immense de 14 millions d’habitants et la religion bouddhiste est partout 90 % des habitants sont boudhistes. Près du quart des Thaïlandais vivent ici. A Bangkok, il y a plus de 400 temples.
Et l’un des plus anciens, et l’un des plus visités, c’est Wat pho.

Wat Pho

Un temple de 9 hectares, en plein coeur de Bangkok. Il abrite un des joyaux du royaume de Thaïlande. Infiniment paisible, le Bouddha couché. Il est couché pour exprimer la paix et le côté relax. Il est couché mais pas pour dormir. Il n’est pas fatigué, c’est plutôt une posture de bien-être total de détente. C’est une méditation couchée, pour nous encourager à méditer.
Le Bouddha couché fait 43 mètres de long, 15 mètres de haut et côté pointure, il lui faudrait des chaussures de plus de 3 mètres.

Il est complètement recouvert d’or. L’intérieur est en ciment. C’est un travail d’orfèvre.
Les artistes ont construit d’abord le bouddha et le pavillon autour.

Il attire des visiteurs du monde entier. D’ailleurs le meilleur moment pour le découvrir est tôt le matin vers 7h pour éviter la foule.

Il y a beaucoup d’autres temples en Thaïlande notamment Wat Rong Khum.

Le Wat Rong Khun

Ce temple blanc est le rêve insensé devenu réalité d’un architecte : Ajarn Kositpipat qui l’a construit en hommage au roi actuel Rama IX.
L’architecture est particulière. Il a travaillé des années avec ses élèves pour poser des centaines de milliers de miroirs sur du ciment blanc.
Ce temple a été construit pour symboliser le mal et y sensibiliser les gens. Le temple symbolise la pureté du bouddhisme et ses miroirs évoquent la réflexion de l’illumination.
En contraste avec la blancheur du temple, il y a l’idée du vice et la représentation de l’enfer avec ces mains implorantes vers le ciel.

Sa construction a débuté en 1997 mais elle n’est toujours pas finie.

Le train

Le meilleur moyen de rencontrer les Thaïs, est de prendre le train. En Thaïlande, quand vous voyagez en train, ça ne rigole pas. Longiligne, le pays s’étire sur plus de 1 600km. Les voyages sont longs. Ce que j’aime, quand on monte dans un train en Thaïlande, c’est qu’il y a des sourires partout.

Les trains, dans les pays environnants, ont été construits par les colonisateurs : les Anglais, les Français au Vietnam. C’est le roi Rama V, qui a fait constuire le train fin 19e, début 20e. Et ça roule toujours. Ca montre que le pays pouvait se moderniser seul, sans les colons.

Les traditions

Quand la journée commence en Thaïlande, il y a un truc qui se passe pour tout le monde, où que vous soyez. Qu’on soit dans un lieu public, qu’on regarde la télé, la radio, dans les écoles, à la gare, …
Tous les jours, à 8h et à 18h, le pays s’arrête quand l’hymne national thaïlandais est diffusé.
On doit alors se lever, pour montrer qu’on aime le roi. C’est le père des Thaïlandais.
C’est un symbole fort de la nation. Quiconque aime la nation se doit de se lever.
Les habitants affichent même des drapeaux de la famille royale : jaune pour le roi, bleu pour la reine. Cela montre la fidélité des gens envers la tradition.

La nation chez les Thaïs, c’est très important. La Thaïlande, c’est le seul pays de tout le sud-est asiatique qui n’a jamais été colonisé. Ils ont toujours résisté, c’est pas rien.

Partagez l'article :
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on Tumblr0Pin on Pinterest0Email this to someone
Visiter Sydney

Laissez un commentaire