Préparer un tour du monde

préparer tour du monde

Faire un tour du monde, oui c’est bien beau ! Mais se retrouver coincé à une frontière pour ne pas avoir anticipé son Visa ou encore se rendre compte à la fin du mois que les banques vous ont pompé 100 € de commissions, de suite c’est moins marrant…

Pour éviter ce genre de mésaventures, voici nos 3 conseils pour bien préparer son tour du monde ! Même si ce n’est pas la partie la plus intéressante des préparatifs, on n’a pas trop le choix de s’y coller ! Un tour du monde demande une certaine organisation en amont et même si vous voyagez « au jour le jour », vous devrez vous pencher sur tous les points que l’on aborde dans cet article.

Être à jour de ses papiers

Le passeport

Pour faire le tour du monde, le passeport est un peu votre sésame qui ouvrira les portes de vos destinations tant rêvées ! Vous en aurez besoin pour voyager partout dans le monde. Pour le globe-trotteur, il représente un peu son CV de voyageur, à chaque nouveau coup de tampon, il jubile devant sa collection ! Sinon, en bref, il coûte quand même 90 € et peut être fait dans votre mairie dans un délai de… bin ça dépend de l’administration en fait !

Le permis international

Ce permis est nécessaire si vous souhaitez conduire à l’étranger. Il est valable trois ans, donc à renouveler. À demander auprès de votre préfecture, le dossier est à télécharger sur le site internet, à remplir et à retourner avec d’autres documents. Ce permis est indispensable si vous ne voulez pas avoir à payer un bakchich à un charmant policier indonésien alors que vous roulez tranquillement en scooter !!!

Choisir sa banque pour un tour du monde

C’est une relation paradoxale que le voyageur entretient avec sa banque : d’un côté il en a besoin pour combler ses besoins et petits plaisirs sur place ; de l’autre, il la maudit pour les commissions prises à la moindre transaction. Afin de garder une relation sereine avec ce compagnon qu’est votre banque, assurez-vous de bien le choisir dès le départ.

Il existe une multitude de banques avec des prestations diverses et variées, nous n’allons pas vous les lister. Renseignez-vous dans un premier temps auprès de la vôtre afin de connaître leurs offres pour réduire les frais de commissions sur les transactions à l’étranger. Si vous estimez que ces frais sont trop élevés, nous pouvons vous conseiller d’aller voir les banques en ligne (Monabanq, boursorama, Ing…) qui proposent des formules très intéressantes pour le voyageur puisqu’ils prennent très peu voire aucune commission.

Ceci vous permettra de réduire vos coûts mensuels pendant votre tour du monde. Demandez vous aussi si avoir un conseiller lorsqu’on est à l’autre bout du monde est-il vraiment nécessaire ?

Être prévoyant

Réduisez les charges fixes

Faites comme nous, plaquez tout ! Si vous entreprenez un voyage à long terme, nous vous conseillons de réduire au maximum les dépenses mensuelles liées à votre vie quotidienne. Cela passe bien entendu par un loyer, les assurances de toute sorte, les engagements divers (internet, téléphone…), mais aussi votre mutuelle qui ne vous sert à rien puisque vous devrez souscrire une assurance voyage (nous traiterons de la santé en voyage dans un prochain article).

Renseignez-vous sur les différents VISAS

Comme on l’a précisé dans notre article « L’itinéraire », nous avons dû nous adapter aux VISAS qui sont un vrai casse-tête en Asie du Sud-Est. Tenez-vous au courant avant de partir, car les modalités d’entrée dans les pays peuvent évoluer. Par exemple, en Thaïlande, les « visas run » (consiste à sortir du pays pour obtenir un nouveau visa) ne sont plus délivrés. Pour nous, vous trouverez les meilleurs renseignements sur le site des ambassades qui les remettent à jour constamment.

Prévoyez les papiers nécessaires pour les visas sur place : si vous effectuez des voyages en Asie et que vous traversez les frontières par voie terrestre, vous aurez à remplir des demandes de visa et fournir un certain nombre de documents, dont des photos d’identité. Pour éviter de vous encombrer avec un tas de photocopies, vous pouvez scanner vos papiers importants et vous les envoyer sur votre boîte mail. C’est également un moyen efficace pour conserver ses papiers durablement et les imprimer quand on en a besoin.

Changez de la monnaie avant de partir

Une fois de plus, pour effectuer certains Visas en Asie, vous aurez besoin de dollars américains. Si vous le pouvez, essayez d’anticiper, cela vous permettra d’éviter des frais de changes et les commissions. Il existe des sites sérieux et fiables pour changer votre argent en n’importe quelle monnaie, vous l’envoyer chez vous, sans aucuns frais.

Assurez-vous un petit pécule pour le retour

Le rêve n’étant pas infini, il va bien falloir y retourner à la réalité ! En effet, le retour tant « redouté » est déjà en soi bien assez douloureux, la situation peut être pire encore si vous avez le stress de devoir vite repartir dans les rouages du « métro/boulot/dodo » ! De notre côté, nous avons prévu de nous assurer un petit pécule pour pouvoir ré atterrir en douceur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *